MAISONNouvellesComment les catalyseurs SCR sont-ils testés ?

Comment les catalyseurs SCR sont-ils testés ?

Heure de sortie : 2024-05-10

comment les catalyseurs SCR sont-ils testés

La technologie SCR est une option efficace pour réduire les émissions de NOx, ce qui améliore la qualité de l'air et la santé publique. Sa mise en œuvre généralisée est essentielle pour garantir le respect de la réglementation et atteindre les objectifs de développement durable.

Les catalyseurs SCR sont des composants essentiels des systèmes SCR. Cet article vise à fournir un aperçu de la manière dont les catalyseurs SCR sont évalués, analysés et optimisés pour des performances optimales.

 

Qu’est-ce que la réduction catalytique sélective (SCR) ?

La réduction catalytique sélective (SCR) est une technique sophistiquée de contrôle des émissions qui réduit les polluants dangereux rejetés par les processus de combustion, notamment les oxydes d'azote (NOx).

La réduction catalytique sélective (SCR) est une technique sophistiquée de contrôle des émissions utilisée dans diverses industries, notamment l'automobile, la production d'électricité et la marine. Les systèmes SCR contribuent à réduire les émissions dangereuses d'oxydes d'azote (NOx) provenant des moteurs diesel et d'autres processus de combustion. La technologie SCR utilise un convertisseur catalytique et un fluide d'échappement diesel (DEF) à base d'urée pour convertir les émissions de NOx en azote et vapeur d'eau inoffensifs.

Les émissions de NOx, qui sont généralement créées lors des processus de combustion, contribuent à la pollution de l'air et à la détérioration de l'environnement. Ils contribuent considérablement à la génération de smog, aux maladies respiratoires et aux pluies acides.

La SCR propose de nombreux types de catalyseurs, mais le catalyseur en nid d'abeille en céramique est considéré comme le plus efficace, en raison de son excellente conception.

 

Comment fonctionnent les catalyseurs SCR ?

Il fonctionne en transformant les NOx en azote (N2) et en eau (H2O), qui sont tous deux des composants inoffensifs de l'atmosphère.

Un catalyseur dans les systèmes SCR favorise le processus de conversion, ce qui entraîne une combustion plus efficace et plus respectueuse de l'environnement.

Le système catalytique SCR traite les émissions d’échappement des moteurs à combustion, telles que celles trouvées dans les automobiles diesel, les centrales électriques et les sites industriels. Le catalyseur est un composant important du système SCR et il est généralement constitué de dioxyde de titane ou de zéolite recouvert d'oxydes métalliques comme le vanadium ou le tungstène.

Lorsque les gaz d'échappement traversent le catalyseur, une réaction chimique se produit entre les NOx et un agent réducteur, qui est généralement de l'ammoniac (NH3) dérivé du fluide d'échappement diesel (DEF), qui est un type de matériau catalyseur SCR.

Le fluide d'échappement diesel (DEF) est une partie importante du processus SCR car il fournit le réactif nécessaire à la réduction catalytique des NOx. Le DEF est une solution aqueuse parfaitement mélangée composée de 32,5% d'urée de haute pureté et de 67,5% d'eau déminéralisée.

Lorsqu'elle est chauffée, l'urée se dégrade en ammoniac (NH3) et CO2. Le DEF est injecté dans le flux d’échappement en amont du catalyseur, provoquant son évaporation et la production d’ammoniac. Cet ammoniac réagit ensuite avec les NOx à la surface du catalyseur, libérant de l'azote et de la vapeur d'eau inoffensifs.

 

Dans le domaine de la gestion environnementale, la réduction des émissions nocives provenant des processus industriels est primordiale. Parmi ces émissions, les oxydes d’azote (NOx) provenant des centrales électriques posent des défis importants en raison de leurs effets néfastes sur la santé humaine et l’environnement. La réduction catalytique sélective (SCR) constitue la méthode la plus efficace pour atténuer les émissions de NOx dans les centrales électriques.

 

Principes du processus DeNOx

La SCR fonctionne à des températures allant de 300°C à 400°C, convertissant les NOx en azote et vapeur d'eau inoffensifs grâce à des processus chimiques aidés par des catalyseurs. La procédure consiste à injecter de l'ammoniac (NH3) dans les gaz de combustion avant qu'ils n'atteignent le réacteur. Les équations chimiques démontrent que lorsque le NH3 entre en contact avec le catalyseur, il stimule la réduction des molécules NOx.

L'unité Denox peut être installée dans des centrales électriques dans diverses configurations en fonction des exigences d'exploitation. Dans la configuration "haute poussière", l'unité est située en aval de la chaudière, entre l'économiseur et le préchauffeur d'air comburant. par contre, avec la conception « low-dust », il est situé en aval du précipitateur électrostatique.

L'agencement « d'extrémité » permet également une installation en aval du système de désulfuration, offrant ainsi une plus grande flexibilité dans la gestion des émissions de NOx.

La conception d’un réacteur Denox Catalyst efficace nécessite une attention particulière à un certain nombre d’éléments. La vitesse spatiale (SV), une mesure cruciale, influence le temps de séjour des gaz de combustion dans le conteneur de catalyseur. La taille du réacteur est conçue à l’aide d’essais en usine pilote et de modèles informatiques de dynamique des fluides pour garantir un mélange approprié des molécules de NH3 et de NOx ainsi qu’un débit de gaz constant.

Les calculs SV prennent en compte l'efficacité de la réaction, la température, le glissement d'ammoniac autorisé, l'analyse des gaz de combustion et l'analyse des poussières.

La conception gère des performances variables en incluant plus d'espace pour le réapprovisionnement du catalyseur, augmentant ainsi sa durée de vie. Les variations dans la composition des catalyseurs et l'architecture des cellules répondent à divers besoins, notamment les opportunités de recyclage des catalyseurs usés pour récupérer des matériaux précieux. Les précautions de sécurité, telles que l'emplacement du réservoir de stockage d'ammoniac, les procédures de vaporisation et les processus d'élimination, garantissent la fiabilité opérationnelle et la conformité environnementale.

Étant donné que ce processus réduit également les nitrates et les nitrites en azote, il est parfois également appelé test de dénitrification. Cet aspect démontre vraiment à quel point le processus DeNOx est respectueux de l’environnement.

La mise en œuvre du processus Denox nécessite une stratégie holistique, de la conception originale à l'exécution opérationnelle. Les ingénieurs travaillent en étroite collaboration avec les clients pour personnaliser les solutions adaptées aux exigences spécifiques et aux restrictions d'espace. Ils maximisent les performances et l’efficacité du réacteur en combinant des approches de modélisation avancées avec des tests réels. De plus, des processus réguliers de surveillance et de maintenance garantissent une efficacité continue et une conformité réglementaire.

Dans la recherche d'un air plus pur et de pratiques industrielles durables, le procédé catalytique SCR Denox apparaît comme une technologie clé pour réduire les NOx dans les centrales électriques. Cette méthode offre une voie réalisable pour réduire l'impact environnemental en utilisant les principes du nid d'abeilles du catalyseur SCR et en incorporant des tactiques de conception et d'exécution créatives.

Alors que les entreprises mettent l’accent sur la réduction des émissions et la conformité réglementaire, le processus Denox est appelé à jouer un rôle essentiel dans la création d’un avenir plus vert et plus sain.

 

Pourquoi tester les catalyseurs SCR est-il important ?

La réduction catalytique sélective (SCR) est une technique importante pour réduire les émissions dangereuses provenant de divers processus de combustion. Les catalyseurs SCR NOx sont destinés à aider à convertir les oxydes d'azote (NOx) en azote (N2) et en vapeur d'eau (H2O) inoffensifs, réduisant ainsi considérablement les émissions qui contribuent à la pollution de l'air.

Des tests réguliers des catalyseurs SCR garantissent qu'ils fonctionnent avec une efficacité optimale, améliorant ainsi leur capacité à réduire les émissions de NOx. Les tests aident à maintenir des performances optimales et à atteindre les objectifs de réduction des émissions prévus en garantissant que les systèmes SCR fonctionnent correctement.

Les catalyseurs SCR, comme tout système mécanique ou chimique, sont sujets à l'usure, à la détérioration et au dysfonctionnement au fil du temps. La contamination, la détérioration due à la chaleur et les dommages physiques peuvent tous avoir un impact sur l'efficacité des catalyseurs SCR, entraînant une efficacité moindre et des émissions plus élevées.

Les défauts potentiels peuvent être détectés rapidement grâce à des tests systématiques, permettant une maintenance ou un remplacement rapide du catalyseur en nid d'abeille afin d'éviter des pannes coûteuses et de minimiser les temps d'arrêt. Les tests proactifs contribuent non seulement à minimiser les retards opérationnels, mais augmentent également la durée de vie des systèmes SCR, leur permettant ainsi de fonctionner de manière optimale au fil du temps.

La technologie SCR est soumise à des protocoles réglementaires stricts et à des limites d'émission établies par des organisations environnementales du monde entier. Les industries qui utilisent des systèmes SCR, notamment dans les secteurs de l'automobile, de la production d'électricité et de la production industrielle, doivent respecter ces exigences pour réduire leur impact sur l'environnement et protéger la santé et la sécurité publiques.

Les tests des catalyseurs SCR sont essentiels pour garantir le respect des restrictions d’émissions et le respect des normes réglementaires. Les entreprises qui effectuent des tests approfondis et documentent les résultats peuvent justifier leurs efforts de gestion environnementale, éviter les sanctions en cas de non-conformité et préserver la confiance des autorités réglementaires et du public.

 

Quelle est la procédure à suivre pour effectuer correctement les tests du catalyseur SCR ?

Un multimètre et un ohmmètre sont deux outils couramment utilisés pour évaluer les catalyseurs SCR. Ces approches donnent des informations sur l’état du catalyseur et aident au diagnostic d’éventuels problèmes.

Des tests précis de l’efficacité du SCR sont essentiels pour diverses raisons. Tout d’abord, cela garantit que le catalyseur fonctionne avec une efficacité maximale, ce qui est nécessaire pour respecter les règles de réduction des émissions et maintenir les normes environnementales.

Deuxièmement, des tests précis peuvent aider à détecter rapidement les défauts ou la détérioration du catalyseur, évitant ainsi des réparations ou des remplacements coûteux à l'avenir. Enfin, des tests précis inspirent confiance dans l'efficacité du système SCR, offrant ainsi une tranquillité d'esprit aux opérateurs et aux utilisateurs.

Lors du test des catalyseurs SCR, il est essentiel de prendre les précautions de sécurité recommandées par les fabricants de catalyseurs SCR pour éviter les accidents ou les dommages matériels. Certaines précautions de sécurité à prendre en compte sont :

1. Pour éviter les brûlures ou les chocs électriques, éteignez le moteur ou l'équipement et assurez-vous qu'il est complètement refroidi avant d'effectuer tout test.
2. Portez un équipement de protection individuelle (EPI) adéquat, tel que des gants et des lunettes de sécurité, pour éviter toute exposition à des produits chimiques ou à des dangers électriques.
3. Pour réduire le risque d'erreurs ou d'incidents, manipulez l'équipement de test conformément aux instructions et aux normes du fabricant.
4. Travaillez dans un environnement bien ventilé pour éviter d'être exposé aux fumées d'échappement ou à d'autres gaz dangereux produits pendant les tests.
5. Gardez l’équipement et les instruments de test correctement calibrés et entretenus pour fournir des résultats précis et éviter les pannes d’équipement.

 

Test du SCR à l'aide d'un multimètre

L'une des deux façons de tester les catalyseurs SCR consiste à utiliser un multimètre. Voici comment cela fonctionne:

 
1. Pour mesurer la résistance, réglez le multimètre sur les bons réglages. Assurez-vous qu'il fonctionne correctement et que les câbles sont en excellent état. Préparer correctement le multimètre garantit que les mesures prises seront exactes et que vous n'obtiendrez pas un message redoutable qui pourrait dire « Le test du catalyseur SCR a échoué ».
2. Connectez le fil positif du multimètre (généralement rouge) à l'anode du SCR (la borne positive) et le fil négatif (généralement noir) à la cathode (la borne négative). Le multimètre ne peut pas mesurer de manière fiable la résistance aux bornes SCR à moins que les fils ne soient correctement connectés.
3. Avec les fils connectés comme souhaité, le multimètre doit afficher un circuit ouvert, indiquant une résistance élevée. La vérification d'un circuit ouvert révèle que le SCR ne fonctionne pas dans son mode normal.
4. Inversez les emplacements des pistes positives et négatives. Encore une fois, le multimètre devrait indiquer un circuit ouvert. L'inversion des connexions démontre que le SCR est non conducteur quelle que soit la polarité de la tension appliquée.
5. Connectez le fil positif à l'anode et le fil négatif à la borne de porte du SCR. Le multimètre doit afficher une faible résistance, ce qui indique que le SCR est activé. Le test de la borne de grille évalue la capacité du SCR à s'allumer lorsqu'une tension positive est fournie à la grille.
6. Conservez les mêmes connexions que celles de l’étape précédente. Retirez la borne de porte de l'anode. Le multimètre devrait continuer à montrer une faible résistance, ce qui suggère que le SCR est verrouillé. La vérification de la condition de verrouillage garantit que le SCR continue de conduire même après la suppression de la tension de grille, indiquant un fonctionnement stable.

 

Une fois que vous avez effectué les relevés sur votre multimètre, il est temps d'interpréter ce qu'ils signifient :

 
1. Circuit ouvert: Cela indique que le SCR a une résistance élevée et qu'il est non conducteur.
2. Faible résistance: La conductivité indique que le SCR est dans un état "on".
3. Faible résistance constante après avoir retiré le terminal de porte: Cela indique que le SCR s'est verrouillé et peut continuer à conduire même sans la tension de grille.

 

Test du SCR avec un ohmmètre

La procédure pour tester le SCR avec un ohmmètre est la suivante :

 
1. Pour éviter tout choc électrique, coupez l'alimentation du système SCR et déchargez tous les condensateurs.
2. Allumez l'ohmmètre et choisissez le mode résistance (ohms).
3. Connectez le fil de sortie positif de l'ohmmètre (rouge) à l'anode du SCR et le fil négatif (noir) à la cathode.
4. L'ohmmètre ne doit montrer aucune continuité, ce qui signifie que le SCR ne conduit pas l'électricité dans son état par défaut.
5. Touchez la porte SCR à l'anode tout en gardant le fil positif attaché. Cela applique une tension pour activer le SCR.
6. L'ohmmètre doit montrer une continuité à travers le SCR, indiquant qu'il est allumé.
7. Retirez le fil de grille de l'anode. Le SCR doit soit conserver la conductivité (si l'ohmmètre fournit suffisamment de courant pour le maintenir au-dessus du niveau de courant de maintien), soit cesser de conduire si le courant tombe en dessous du niveau de maintien.
8. La continuité à travers le SCR avant de contacter la grille à l'anode indique un court-circuit. Si la continuité n'est pas détectée après l'ajout de la tension de grille, cela indique un SCR ouvert.

 

Avantages et limites des tests ohmmétriques

 

Avantages
1. Les ohmmètres donnent des mesures de résistance exactes, nécessaires à une évaluation fiable du fonctionnement du SCR.
2. Les ohmmètres sont spécifiquement destinés à mesurer la résistance, réduisant ainsi le risque d'inexactitudes associé aux opérations du multimètre.
3. En raison de leur rôle spécialisé, les ohmmètres offrent une plus grande fiabilité dans les tests SCR, fournissant des résultats cohérents et prévisibles.

 

Limites
1. Les ohmmètres sont des outils spécialisés utilisés pour mesurer la résistance et peuvent ne pas être aussi polyvalents que les multimètres pour d'autres tests électriques.
2. En raison de leur nature spécialisée, les tests avec un ohmmètre peuvent être plus difficiles pour les débutants que les tests avec un multimètre.
3. Les ohmmètres, bien que plus précis, peuvent être plus chers que les simples multimètres, décourageant ainsi certains consommateurs.

 

Comment se compare-t-il aux tests multimètres ?

Puisque nous avons discuté de deux méthodes, il suffit de les comparer, pour voir laquelle est la meilleure :

 
1. Précision: Lorsqu'il s'agit de mesurer la résistance, les ohmmètres fournissent souvent des lectures plus précises et précises que les multimètres.
2. Dédié Fonction: Les ohmmètres sont particulièrement destinés à mesurer la résistance, mais les multimètres ont de nombreux objectifs, ce qui peut donner des résultats moins précis pour les tests SCR.
3. Simplicité: Les multimètres peuvent ajouter de la complexité en raison de leurs nombreuses fonctions, alors que les ohmmètres sont simples et conçus pour les mesures de résistance.
 

Avantages environnementaux de la technologie SCR

La technologie SCR présente des avantages environnementaux considérables puisqu’elle réduit efficacement les émissions de NOx, qui contribuent largement à la pollution de l’air et à la détérioration de l’environnement. Les systèmes SCR améliorent la qualité de l'air en convertissant les NOx en azote et en eau inoffensifs, réduisant ainsi le développement du smog, des pluies acides et des particules.

Les moteurs équipés du système SCR ont une économie de carburant plus élevée et une consommation de carburant inférieure à celle des technologies précédentes, moins efficaces, contribuant ainsi à la durabilité environnementale.

Dans l’ensemble, la technologie SCR représente une avancée significative dans la réduction des impacts négatifs des processus de combustion sur la santé humaine et l’environnement. Son utilisation étendue dans tous les secteurs démontre son efficacité et son importance dans la production de solutions énergétiques plus propres et plus durables.

 

Conclusion

Les tests réguliers des catalyseurs SCR sont apparus comme un élément important pour garantir des performances optimales et le respect des lois sur les émissions. En vérifiant fréquemment l'efficacité des catalyseurs SCR, les entreprises peuvent réduire les risques de défaillance, réduire l'impact environnemental et maintenir l'efficacité opérationnelle.

Suivre les étapes décrites pour tester les catalyseurs SCR permet non seulement une évaluation correcte des catalyseurs SCR, mais améliore également les précautions de sécurité et réduit le risque d'erreurs.

Trouvez les meilleurs catalyseurs SCR Denox  Ici à Filtre principal . Pour toute question, n'hésitez pas à Contactez-nous maintenant!